Première semaine, premier choc en College Football avec un appétissant #11 Michigan qui était confronté à #17 Florida. Si sur le papier l’affiche est alléchante, sur le terrain elle met du temps à se mettre en route.

Il faut attendre la fin du premier quart-temps avec de voir une série offensive qui se termine en touchdown. Complètement seul, le freshman WR Tarik Black (86 yards, 1 TD) inscrit le premier touchdown de sa carrière avec les Wolverines. Auparavant, les deux équipes se neutralisent pendant un long moment avec deux défenses bien en place. C’est Florida qui ouvre la marque avec un field-goal de 46 yards d’Eddy Pineiro (0-3). Suite à ce FG, Michigan à du mal à prendre le dessus sur la défense de Florida qui parvient à contenir les schémas offensifs des Wolverines. Il faut attendre la toute fin du quart-temps pour voir Michigan se reprendre. Tout d’abord avec un field goal de 14 yard de Quinn Nordin (3-3).

Derrière la rencontre, s’emballe. QB Wilton Speight (181 yards, 1 TD, 2 INT) lance consécutivement deux passes trop hautes pour ses receveurs. En l’espace de deux minutes, Michigan encaisse deux pick-6. Le premier de 48 yards de CB Duke Dawson (1 INT, 1 TD), le second de CB CJ Henderson (1 INT, 1 TD) qui lui parcourt 48 yards. A la suite de ces deux touchdowns, Florida mène 10-17 et Jim Harbaugh décide de changer de quarterback. John O’Korn (37 yards), transfuge de Houston, remplace Speigh. Sur sa première série, le back-up ne fait pas avancer son attaque. Michigan est obligé de se dégager via un punt Qui est bloqué par la défense de Florida. Les Gators se retrouvent sur les 37 yards des Wolverines. Toutefois, la défense de Jim Harbaugh tient le choc et retrouve le ballon. Il reste alors 7 minutes avant la pause. Derrière WR Tarik Black fait son retour et fait respirer les siens avec une réception de 37 yards qui amène les Wolverines dans les 40 yards de Florida. Cependant le jeu n’apporte que 3 points (13-17). Après ça, le match retrouve son calme. Aucun points ne seront inscrits. Florida rentre aux vestiaires en menant 17-13 face à Michigan.

Le break fera du bien à Michigan, en perte de souffle au fil des minutes. De retour sur le terrain, les hommes de Jim Harbaugh mettent une pression monstre sur Florida qui craque. Après une longue passe pour Grant Perry de 28 yards, l’attaque de Jim Harbaugh se retrouve dans les 10 yards des Gators. Distance parcourue facilement par RB Karan Higdon pour inscrire le touchdown. Les Wolverines repassent devant au score (20-17). Puis c’est au tour de la défense des Wolverines de provoquer deux fumbles quasiment coup sur coup. Cependant, Florida n’est pas largué car Michigan ne parvient qu’à inscrire que deux field goal suite à ces deux pertes de balle. Derrière ça, les deux défenses mettent la main sur le match qui devient équilibré. 26-17 pour les Wolverines après trois quart-temps.

Le dernier acte voit Michigan qui avance petit à petit dans le camp de Florida, mais finalement, la défense Floridienne a le dernier mot et récupère le ballon sans encaisser de point puisque Quinn Nordin manque son FG de 53 yards. Le score reste inchangé à 10 minutes du terme. Les Gators retrouvent le cuir mais le transfuge de Notre Dame, QB Malik Zaire, ne parvient pas à développer le jeu de son attaque. Résultat, Michigan peut s’octroyer la victoire en cas de bon drive. Mais Spreight, l’homologue de Zaire, ne fait pas mieux et ceci en étant dans la red-zone des Gators. Il reste alors 5 minutes à Florida pour réussir l’impossible, remonter les 9 points de retard (26-17)Cinq minutes pendant lesquelles Zaire est toujours autant en galère. Pire encore, il débute une série dans sa propre end-zone à 2 minutes de la fin. La défense de Michigan voit bien le jeu adversaire et Zaire se fait sacker par Khaleke Hudson. La ballon est récupéré immédiatement par Fumble Returntouchdown. Le match est plié, Michigan l’emporte 33-17.